Rise of Omegas

Suite de Miyagawa
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Slava AZAROV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amvruq

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 27/01/2017

MessageSujet: Slava AZAROV   Ven 27 Jan - 21:46

[PSEUDO IMVU] : Amvruq
Prénom: Slava
Nom: Azarov
Age: 27
Nationalité : Russe

Pouvoir et ses évolutions : Nécro. Pouvoir : Infestation (Ruche et reine de parasites qui prennent le contrôle d’êtres vivants.)  (évolution : permet aux parasites de prendre le contrôle d’un mort.)

Caractéristiques physiques: Taille moyenne, cheveux teints grisâtres, oeil vert et un oeil de verre bleu, cicatrice à l’oeil et sur le cou, peau nécrosée.
Caractéristiques mentales: Extravertie, sociopathe, surdouée, curieuse, psychopathe et borderline.

Histoire du personnage:

Quel semble être le meilleur choix lorsque vous vous tenez devant toute votre horreur? Quels mots et quels regards définiront l’être que vous représentez, lorsque l’on découvrira vos actions? Slava était face à ses corps méthodiquement placés, dépecés, éviscérés, chaque organe positionné d’une certaine façon, à un certain endroit. Elle observait chaque détail, nettoyait une goutte tombée à terre. C’était son oeuvre d’art, elle cherchait à comprendre de plus près, pour la première fois. Elle avait étudié de l’intérieur, car l’extérieur ne lui avait jamais donner les réponses qu’elle attendait.
C’est ainsi que les siens, sa chair et son sang, finirent la triste vie qu’ils avaient passablement vécus. Elle n’était qu’un monstre depuis cette fois où elle avait tenté de s’arracher la peau du cou pour la dévorer. Ils l’avaient enfermée dans cette cave, la laissant moisir tel une carcasse au bord de la route. Ils n’avaient pas pu l’achever, alors ils l’avaient simplement laissée là, comme si un jour, en ouvrant la porte de la cave, en jetant un coup d’oeil par la serrure, elle ne serait plus là. Mais elle continuait d’arracher sa peau, et elle repoussait plus nauséabonde à chaque fois. Après tant d’années dans cette pièce obscure, Slava avait enfin le contrôle de son corps et de son pouvoir. Elle avait faim. Il était temps de laisser s’échapper ces parasites qui dormaient en elle. Il était temps de partir. Elle laissa donc quelques Protozoaires s’engouffrer dans les quelques rats et souris qui trainaient dans les recoins de la pièce et elle attendit l’heure, la seule petite minute où elle pouvait apercevoir le dehors. Vint enfin le bruit de la clé dans la serrure, les rats et les souris se dirigèrent alors à la porte. À peine celle-ci fut-elle ouverte que les rongeurs se mirent à courir en dehors de la pièce. Cette fois, elle ne vit le dehors que quelques secondes, suivit de cris et d’injures à son encontre. Il était maintenant temps d’agir. Les rongeurs ont cette particularité de fuir les chats car ils ne supportent pas l’odeur de leur urine. C’est si bête. Ce sont ces Protozoaires, sortis de Slava, qui manipulent les rongeurs en les attirant vers les chats. Ainsi, les petits rongeurs de la cave se dirigeaient tout droit vers les deux chats de la maison. Ce qui amena bien entendu à une animosité des félins, une course poursuite dans la maison, des cris, des objets brisés. Tout ce bruit, couvrant la serrure crochetée par les fils métalliques que Slava conservait précieusement depuis trois mois, ainsi que l’ouverture de cette porte au grincement insoutenable. Soudainement, le bruit assourdissant de la maison s’arrêta lorsque les deux chats réussirent enfin à croquer rageusement les rongeurs. Les parasites atteignaient enfin leur but. Et Slava aussi. À peine avaient-ils fini de tuer les rongeurs que les chats se firent chasser et injurier par ces êtres qui formaient la famille AZAROV. Mais les parasites étaient déjà installés dans les félins, et ils déclenchaient le second projet suicide. Les chats se jetèrent au visage des parents, les griffant et mordant, les parents se débattaient, repoussant les chats qui leur lacéraient davantage le visage. Et Slava sortait lentement de la cave, admirant depuis l’ouverture de la porte le spectacle. Elle observa les chats, sourit, puis s’avança lentement. Les parents réussirent à se dégager des chats, qui finirent pas s’entretuer dehors. Et alors qu’ils allaient s’enfuir de ce lieu, ils virent leur monstruosité d’enfant, leur souriant tendrement, puis de toutes ses dents. Elle ricana, leva lentement sa main vers son visage, et devant leur visage horrifié, s’arracha un oeil pour le dévorer. « J’ai faim vous savez. Tellement faim que je suis prête à vous dévorer les deux en une fois. » Son sourire était ensanglanté, sa mère vomissait, son père n’osait plus la regarder par dégoût. Et elle, riait, et racontait ses longues journées dans le noir, à survivre de sa seule chair, de celle de rongeur. Elle leur expliqua comment grâce à de stupides insectes et autres petites bestioles, elle avait réussi à amasser assez d’énergie pour leur montrer combien leur fillette était fortiche. « Je pourrais vous en dire davantage, mais… J’ai vraiment très faim vous comprenez. Et j’ai hâte de vous goûter! Papa, maman, merci pour ce repas fa-bu-leux! » Elle sourit, et alors que ses parents se retournaient pour s’enfuir, elle mordit le bras de son père, le stoppant net à cause de la douleur. Elle se jeta alors d’avantage sur lui, dévorant sa gorge, puis sa mère. Ils étaient enfin à terre, inerte. « À quoi ça sert d’avoir des prémonitions si vous êtes pas fichus de savoir que votre fille à faim de vous… » Elle mima un air de déception, puis sourit de nouveau : « Je vais enfin comprendre d’où tu sors ton pouvoir maman! » Avec enthousiasme, elle s’arma alors d’un couteau de cuisine, ouvrant chaque partie du corps de chacun des deux. « Ben oui papa, toi aussi je veux comprendre comment tu faisais pour soigner les bobos des gens sans outils! »
S’en suivit de longues heures de dissection et d’étude. Slava semblait épuisée et déçue. « Hmpf. Y a rien, et j’ai faim. » Elle observa lentement les corps vidés et les organes étalés, puis les dévora un par un. Une fois son repas terminé, elle prit quelques affaires, et partit. À peine âgée de onze ans, elle traversait les paysages. Elle réussi grâce à ces talents d’Infestation et à sa facilité à cacher sa peau nécrosée par une peau humaine, à faire des études en sciences et en médecine, puis à intégrer divers grands centres scientifiques en recherches génétiques, biologiques, bactériologiques… À 22 ans, c’était la plus douée dans son domaine. Mais son passé la rattrapait. Et elle fut retrouvée par le gouvernement depuis le jour où elle avait si sereinement déguster sa famille. C’est donc ici, dans cette cellule insalubre, qu’il est temps de faire un choix. Après tout, cinq années se sont écoulées. Il serait temps de sortir de cette nouvelle cave, bien plus sophistiquée. « Merci, je vais me surpasser! J’ai teeeeellement faim! » Un sourire se dessinait sur le visage décomposé de Slava.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Slava AZAROV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Luka Azarov [petit russe perdu en Ecosse]
» Me, myself & I - Natasha Azarov
» KALLISTA SELEZNEVA ► leven rambin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rise of Omegas :: RP :: Fiches des personnages-
Sauter vers: